Aucun résultat n'a été trouvé, veuillez réessayer avec d'autres mots clés.

COMMENT SE DÉBARRASSER DE TOUS LES TYPES DE GRAISSES

COMMENT SE DÉBARRASSER DE TOUS LES TYPES DE GRAISSES

La graisse est le mot ultime que vous craignez, et que vous passez tellement de temps contrôlant votre régime et allant au gym pour en brûler au maximum. Mais au-delà de sa nuisance à votre corps, n lisant cet article, vous allez découvrir quelques faits essentiels qui pourraient vous surprendre.

I – La graisse vient en différentes couleurs

Plus spécifiquement, il y a plusieurs types de graisses qui ont différentes fonctions :

Blanche-Brune- Beige.

La graisse blanche

C’est ce à quoi pense la plupart des gens quand on parle de graisse – pâle et inutile. Elle a un métabolisme lent, ça ne vous aide donc pas à brûler les calories comme le font les muscles, et c’est le type de graisse prédominant dans le corps humain, représentant 90% de la graisse totale. En d’autres mots, c’est une unité de stockage pour les extra calories.

La graisse brune

Qui a une couleur plus foncée à cause d’une vascularisation riche et elle est capable de brûler les calories plutôt que de les stocker – mais seulement si vous êtes un rat (ou autre mammifère) ; Certaines créatures peuvent activer la graisse brune pour brûler les calories et générer de la chaleur pour rester au chaud en hiver. Les êtres humains, malheureusement, ont tellement peu de graisse brune que ça ne vous aidera pas à brûler les calories ni à rester au chaud.

La graisse beige

Au milieu des deux autres types en termes de capacité à brûler les calories, et ceci est vraiment passionnant. Pourquoi ? Parce que les chercheurs essaient de transformer les cellules adipeuses blanches en cellules beiges métaboliquement plus actives via le régime et les exercices ou les suppléments. En effet, il y a des évidences préliminaires que certaines hormones qui sont activées par l’exercice pourraient convertir les cellules adipeuses blanches en beiges, aussi bien que des évidences que certains aliments comme l’algue brune, la racine de réglisse, et les piments pourraient être capables de faire autant.

II – La graisse dans les autres membres du corps est plus saine que celle dans votre ventre

C’est probablement sûr qu’aucune personne ne préfère la graisse sur une partie du corps plus que sur une autre, mais c’est vraiment meilleur sur le plan de la santé d’être plutôt une poire qu’une pomme, Les graisses du ventre, aussi connu sous le nom de graisse viscérale, répond au cortisol, l’hormone de stress, beaucoup plus que la graisse des fesses ou des cuisses, donc lorsque vous êtes très stressé (et vous ne trouvez pas une façon saine de le gérer), les extra calories consommées iront probablement à votre milieu.

La graisse du ventre est aussi beaucoup plus inflammatoire que la graisse localisée n’importe où dans le corps et peut créer ses propres substances inflammatoires (comme le ferait une tumeur). Ces substances migrent vers le cerveau et vous rendent fatigué et affamé, vous êtes donc plus susceptible de trop manger et de ne pas faire des exercices, ainsi créant un cercle vicieux et perpétuant le stockage de plus de graisses de ventre. La bonne nouvelle, est que tout ce qui pourrait réduire l’inflammation aide à réduire ces signaux vers le cerveau.

Conseils :  l’huile de poissons (pour l’Oméga 3) et les probiotiques, que vous pouvez prendre sous forme de gélule ou en mangeant un yaourt avec des cultures actives.

 III – Premièrement vous brûlez les calories, deuxièmement la graisse

Le terme « brûler les graisses » est dit à tort et à travers dans les milieux de fitness, mais comme expression de réduction de poids, c’est indirect. Avant de « brûler » les graisses, vous brûlez les calories, que ces calories proviennent des glucides stockées (glycogène et sucre sanguin) ou des graisses corporelles stockées. Plus vous brûlez de calories durant chaque entrainement plus sera le déficit que vous créerez et plus vous perdrez de graisses.

Vous pouvez aussi créer un déficit calorique en mangeant moins. L’astuce, cependant, est le temps, puisqu’il est difficile pour la plupart des gens d’endurer le temps nécessaire pour brûler assez de calories pour atteindre une vrai perte de poids. C’est pourquoi l’entrainement à intervalles, pour brûler autant de calories que possible dans la durée la plus courte serait une solution envisageable . Cette méthode, qui alterne des efforts importants/légers, peut brûler le double des calories durant la même durée d’entrainement avec un rythme régulier.

IV-La graisse affecte votre humeur.

Découvrir que vous avez pris du poids est certainement démotivant pour la plupart, mais avoir des graisses en excès –surtout au niveau du ventre- active ce cycle inflammation/cortisol, dont les études montrent le rôle dans des troubles d’humeur sévères comme le trouble bipolaire. Si vous êtes pris dans un cycle de stress/manger/prise de poids/stress, vous êtes probablement susceptible de vivre au moins une humeur perpétuellement mauvaise, même si vous n’avez pas une vraie condition clinique.

Pour vous aider à rompre le cycle, essayez de manger un carré de chocolat noir; , Il y a assez de sucre pour satisfaire une envie induite par le stress, mais les flavonoïdes sains aident à calmer l’inflammation qui entraine plus de stress. Les produits laitiers pauvres en graisses comme le yaourt peuvent avoir un effet similaire – la combinaison du calcium et du magnésium peut aider à calmer le stress.

V – Même les hommes peuvent avoir la cellulite.

La cellulite ne touche pas que les femmes, comme le pensent beaucoup d’hommes, c’est un fléau qui peut freiner vos efforts en musculation. C’est rare, certes, car le tissu graisseux des hommes ne se situe pas sous la peau, mais dans la cavité abdominale.

Le mot tant redouté est causé par de la graisse piégée sous la peau (graisse sous cutanée). Les « rides » dans la peau au-dessus sont créées par des tissus connecteurs qui lient la peau au muscle sous-jacent, piégeant ainsi la graisse comme un sandwich. Vous n’avez pas besoin de beaucoup de graisse pour avoir un effet ridant, vous pouvez alors avoir un bon physique et peu de graisses corporelles mais avoir quand même une petite poche de graisse ridée.

Former des muscles tout en perdant des graisses (et la partie concernant la perte de graisses est capitale) peut aider à minimiser l’apparition de la cellulite ; des crèmes et des lotions spécifiques à la cellulite peuvent aussi aider à minimiser l’apparence de la peau ridée (cependant ça n’a aucun effet sur la graisse piégée au-dessous).   

X